Home » A découvrir » Kevin Martin, un homme sans histoire de Catherine Lang

Kevin Martin, un homme sans histoire de Catherine Lang

kevin martinTitre : Kevin Martin, un homme sans histoire

Auteur : Catherine Lang

Format : Nouvelle

Thèmes : viol, horreur, psychologie, violence

Public : Adultes

Prix : 2.99 euros

 

Résumé :

Entre le petit deux-pièces qu’il a hérité de sa grand-mère et son travail à l’accueil de la mairie, l’existence de Kevin Martin se résume à un emploi du temps minutieusement réglé. La journée s’écoule dans une succession d’activités qui sont autant de rituels attendus, sans surprises et sans aspérités.
Derrière son comptoir lisse et bien rangé, Kevin Martin offre la figure d’un employé modèle, obéissant et consciencieux. Ses seuls mouvements de révolte sont ceux qu’il a quand il voit à la télévision les petites filles que les adultes instrumentalisent outrageusement, de façon racoleuse et vulgaire dans les concours de mini-miss.
Il y a bien ses collègues qui le trouvent un peu bête. Certains croient qu’il est homo. Kevin Martin sait que beaucoup le jugent médiocre. Et cela lui convient tout à fait.
Car, derrière son quotidien méticuleusement organisé, Kevin Martin cache un secret, celui qu’il partage avec les petites filles et qui ne doit jamais être découvert.

Mon avis :

J’ai découvert cette nouvelle grâce à un lien publié sur internet. Le titre m’a interpellée. Je me doutais bien qu’il se cachait quelque chose de dérangeant derrière ce titre banal et cette existence en apparence rangée. A la lecture du résumé et des commentaires, j’ai eu la confirmation de ce que je pensais et j’ai tout de suite acquis ce livre.

Un coup de cœur, non pas pour l’histoire mais pour la justesse des propos, les termes employés et la psychologie des personnages. Cet homme dont la vie rangée cache un secret noir et dérangeant bouleverse le cœur du lecteur par l’atrocité de ses actes.

Kévin Martin a une vie ordinaire entre son travail à la mairie et ses petites habitudes. Mais derrière cette apparence sans histoire, il cache une facette sombre, un secret noir.

Anaïs est une petite fille à la vie simple. Sa mère ne s’occupe pas vraiment d’elle et sa grande sœur profite de l’emmener au parc pour rencontrer les garçons. Mais cette surveillance superficielle conduira Anaïs à croiser la route de Kévin Martin…

Avec des mots simples mais justes, l’auteur nous fait pénétrer dans la tête et les émotions des personnages. On ressent, dans ce court récit, son empathie et sa fibre psychologique.

Dès le début du récit, on est entraîné dans le quotidien et dans la tête de Kévin Martin. On arriverait presque à l’apprécier nonobstant les horreurs qu’il commet à la lisière des parcs pour enfants. On se retrouve alternativement à la place de chacun des personnages principaux, pour mieux appréhender leurs émotions et les recevoir en plein cœur.

La plume de Catherine Lang est fluide, juste et empreinte d’empathie et de psychologie. Je conseille cette lecture aux adultes avertis (âmes sensibles s’abstenir) qui s’intéressent aux histoires empreintes de violences de toutes natures.

 

Autres œuvres de l’auteur :

Le quart des choses, Traversée, La gare de Merlimont.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s