Home » Mini nouvelles » Drame » Chasseur de primes

Chasseur de primes

Ce texte a été écrit dans le cadre du jeu d’écriture “Le détrôné” du forum “Ecrire un roman“.

Le thème était “Mettez en scène la mort d’un personnage”.

3 contraintes :

– La mort doit être celle du personnage principal.

– Le texte doit être écrit à la première personne du singulier.

– Il doit y avoir un zeugma.

Règle : entre 450 et 500 mots

Après des semaines de recherches, je venais enfin de mettre la main sur Billy Lefort, le tueur recherché dans tous les États-Unis. J’avais parcouru le pays à la recherche de ce meurtrier multi-récidiviste. Ce monstre sévissait, tuant à tour de bras. Je le vis avancer vers moi. Il me regardait, un sourire carnassier aux lèvres. Il mâchait un chewing-gum.

« T’es venu m’défier ?

– Je suis venu t’arrêter ! répondis-je. Ta tête est mise à prix pour 5000 dollars. J’aurais ta peau. »

Il éclata de rire. Je ne le quittai pas des yeux.

« T’es bien jeune pour mourir ! ricana le monstre. Tant pis pour toi !

– C’est c’qu’on verra ! »

J’avançais ma main près de la crosse de mon arme et fis une rapide prière. Mon adversaire se mit également en position. Il ne quittait pas son sourire de défi. Il cracha son chewing-gum.

« T’es prêt ? demanda-t-il en armant son arme. »

Si je devais mourir ce soir, j’essaierai au moins, qu’il parte avec moi. Un silence pesant s’imposa autour de nous. Un vent glacial nous encercla. Je me concentrai au maximum. J’armai mon revolver et le replaçai dans son étui. Mon cœur battait à tout rompre. Un sentiment de panique m’envahit. Ce monstre avait raison. Vingt-deux ans, c’est bien trop jeune pour mourir. Je voulais reculer, mais mon honneur me l’interdisait. Je devais aller jusqu’au bout.

« Prêt ! »

En un instant, ma main se posa sur la crosse. Je sortis le revolver et tirai. Mon adversaire fut touché en plein cœur et s’écroula. J’allais crier victoire, quand une balle me frappa dans le ventre, déchirant ma chair. Je m’écroulai à mon tour. La brûlure s’insinua dans tout mon être. Je hurlai de douleur. Mon sang afflua, inondant ma chemise. Je sentais l’odeur du sang et la mort s’approcher à grands pas. Ma vie entière défila devant mes yeux. Je revis les prairies de mon enfance et les champs de coquelicots où j’aimais courir avec la belle Suzie. L’année précédente, la douce jeune fille avait épousé, contre son gré, le fils d’un marchant de whisky. Ce mariage arrangé, par leurs parents respectifs ne les satisfaisait guère mais ils n’avaient pas eu le choix. Par dépit, j’étais devenu chasseur de primes et Billy Lefort était ma dernière mission. Ma vie était finie, je le savais. Mais au moins, le monstre était mort avec moi. J’étais sa dernière victime mais le monde serait libéré de ce tueur sanguinaire. Je partais en héros. Je sentis le goût du sang dans ma bouche. Un filet rouge glissa le long de mon menton.

« Je l’ai eu ! » murmurai-je, avant de fermer les yeux pour toujours. »

A quelques pas de là, Billy Lefort se releva. Il sortit une montre à gousset de la poche de sa chemise. Elle était trouée d’une balle.

« Je dois reconnaître que t’es un bon tireur, p’tit ! Mais Billy Lefort est trop malin ! »

Advertisements

4 thoughts on “Chasseur de primes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s