Home » Mes lectures » Demain j’arrête de Gilles Legardinier

Demain j’arrête de Gilles Legardinier

Titre : Demain j’arrête !
Auteur : Gilles Legardinier
Edition : Pocket
Nombre de pages : 398

Résumé de l’éditeur :
Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides.
Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier… Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret.
Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu’à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

 
Mon avis :
 
Comme annoncé précédemment, je me suis lancée dans la lecture de Demain j’arrête de Gilles Legardinier afin de ma faire un deuxième avis sur cet auteur.
Contrairement à Complètement cramé, le bilan est plutôt positif. Ce roman est une charmante comédie romantique.
Julie Tournelle, une jeune femme à laquelle on peut facilement s’identifier, est plutôt jolie, intelligente mais gaffeuse. Elle sort d’une histoire tumultueuse avec Didier, un musicien raté qui l’a poussée à arrêter ses études pour travailler et l’entretenir. Depuis, elle mène sa vie tambour battant entre son travail à la banque qui ne lui apporte aucune satisfaction, ses voisins et notamment Madame Roudan qui prend de l’importance au fil de l’histoire et sa bande de copines un peu déjantées. Un soir, elle découvre un nouveau nom sur une boîte à lettres de son immeuble : Ricardo Patatras et sa curiosité envers cet homme la pousse à commettre des actes insensés. D’ailleurs elle l’annonce elle même au début de l’histoire : Quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait ? Julie, elle, s’est coincée la main dans la boîte à lettres de Ricardo, à cause de sa curiosité.
J’avais entendu parler de cette histoire comme d’un comique. J’ai certes ri face à certaines situations mais je me suis surtout attachée aux personnages et à l’histoire de Julie et Ricardo.
Demain j’arrête remplit son rôle : de la romance, un peu d’action pour rythmer l’histoire, de l’émotion et des situations cocasses qui amènent à sourire. Le tout est porté par une plume fluide et une vision assez juste de la psychologie féminine.
En conclusion, Gilles Legardinier nous sert une lecture rafraîchissante et une final rocambolesque que je n’ai pas vu venir.
 
Découvrez les avis de :
 
Lecture précédente :
 
 
Lecture suivante :
 
Le ver à soie de Robert Galbraith
 

Et vous ?

Avez-vous lu ce livre ?

Avez-vous aimé ?

Que lisez-vous en ce moment ?

 
Advertisements

3 thoughts on “Demain j’arrête de Gilles Legardinier

  1. Pingback: Le ver à soie de Robert Galbraith | Débora Anton

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s